Q. Bateaux lavoirs et bains sur la Seine au début du XXe siècle

Bateaux lavoirs et bains sur la Seine au début du XXe siècle
Madame, Monsieur, bonjour. Existe-t-il des ouvrages qui traitent des Bateaux lavoirs et bains sur la Seine au début du XXe siècle ? Je m'interroge un peu sur le mode de fonctionnement. J'imagine que l'eau venait de la Seine, que l'on séparait hommes et femmes pour les bains, je m'interroge sur la co-habitation bains / lavoirs... Pourriez-vous me guider dans mes recherches, svp ? Par avance merci. Bien cordialement

Réponse

Bonjour, 

Je vous remercie de nous avoir adressé votre question.

Il est tout à fait possible de réunir une documentation sur les bateaux-lavoirs et les établissements de bain de bords de Seine au début du siècle dernier, mais il n'existe pas d'ouvrage de synthèse sur le sujet. Pour réunir cette documentation, il conviendrait peut-être d'apporter quelques précisions. Vous intéressez-vous à ces établissements tout au long de la Seine ou bien seulement en Île-de-France ou encore exclusivement à Paris? De même, bateaux-lavoirs et bains publics semblent être deux institutions bien distinctes, qui doivent donc donner lieu à deux recherches différentes. 

Parmi la documentation existante, il existe de nombreuses images, en particulier des dessins ou gravures représentant ces bateaux-lavoirs ou ces bains, en particulier à Paris. En voici quelques exemples, consultables librement à distance dans Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF: https://catalogue.bnf.fr/search.do?mots0=ALL;-1;0;bateaux-lavoirs+&mots1=SUJ;0;0;paris&facDocs=i&&pageRech=rav.

On trouve aussi beaucoup plus de documents d'époque que de documents récents qui en traiteraient du point de vue historique et rétrospectif. Dans cette documentation, les bateaux-lavoirs apparaissent moins du point de vue de leur organisation et de leur vie internes que du point de vue administratif. En effet, bateaux-lavoirs et bains, installés sur les quais de Seine à Paris depuis le 17e siècle, ont été mis en cause à partir du 19e siècle. Ils ont alors été considérés, par beaucoup, comme un obstacle à l'activité commerciale sur la Seine, en particulier au déchargement des colis, à une époque où le centre de Paris était encore un port important. Il existe, par suite, toute une série de documents officiels qui illustrent une certaine lutte contre eux jusqu'à ce qu'ils soient, progressivement, évincés. Il en est allé, en revanche, différemment hors de Paris où ces installations sur pontons ne constituaient pas une gêne. C'est autour de 1885 qu'il est le plus question des bateaux-lavoirs dans la presse et cette date marque donc aussi la fin de leur âge d'or. Au moment, donc, où vous vous y intéressez, ils sont donc déjà sur le déclin et on cesse tout à fait d'en parler à la veille de la Deuxième Guerre mondiale.

Sous cet aspect, vous pouvez consulter en particulier: J. Moisy, Les lavoirs de Paris, Bibliothèque nationale, 1884, consultable dans Gallica: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6474288c.

Pour une description et un regard contemporains sur ces établissements, il existe quelques petits ouvrages, qui ne sont pas, toutefois, le fait d'historiens. Par exemple, celui d'Hélène Fatoux, Histoire d'eau en Seine-et-Marne. 3, Les bateaux-lavoirs, 1989 (https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35033217p) ou encore celui d'Yves Fougerat, Histoire de bateaux-lavoirs: le bateau-lavoir dyonisien, 2013 (https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb436352249). 

Vous trouverez aussi, sans aucun doute, des descriptions de la vie des bateaux-lavoirs et des bains des bords de Seine dans des ouvrages plus larges, qu'ils soient consacrés à ces institutions en France, aux lavoirs en général à Paris, à la Seine ou encore à la vie quotidienne à Paris au 19e siècle et au début du 20e siècle. Ainsi, par exemple, l'ouvrage de Roger Barbot de Saint-Michel, La Seine à Paris, 1985 (https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36619640h) ou encore celui de Florence Paillet, Lavoirs et blanchisseries d'antan en Île-de-France, 2015 (https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44483407m). Ces documents ne sont pas numérisés et ne peuvent donc être consultés que sur place.

Concernant les bains, l'établissement le plus représentatif est, concernant ces derniers, la célèbre piscine Deligny, amarrée à quai au niveau de l'actuel musée d'Orsay. Un ouvrage détaillé lui est consacré (https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb413148235) et vous trouverez aussi quelques photographies consultables dans Gallica (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53133627p).

Enfin, n'oubliez pas d'aller voir sur Internet où vous trouverez des informations, descriptions et anecdotes proposées par des sites d'associations ou d'amateurs. Par exemple, celui-ci: https://www.histoires-de-paris.fr/organisation-bateaux-lavoirs/ ou encore celui-là: https://www.fontaine-fourches.com/632.5.La.lessive.5.0.Les.lavoirs.parisiens.localisation.et.anecdotes.html.

  • Mis à jour le 18 Mar 2021
  • Nombre de vues 4
  • Réponse par Leslie Martin

FAQ Actions

Est-ce que cela vous a été utile? 0   0

Vous n'avez pas trouvé de réponse dans les questions déjà posées? Envoyez nous votre questions via le formulaire

Votre question
Vos informations personnelles
Les champs avec un astérisque sont obligatoires
Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique réalisé par la BnF, destiné à ses services. Ce traitement a pour finalité la gestion des demandes d’informations documentaires (références de documents, bibliographies sommaires…), factuelles (faits, chiffres, dates…) ou pratiques sur la BnF, émanant des utilisateurs du site internet institutionnel, de même que la réalisation de statistiques. Conformément au règlement européen du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données (RGPD), vous disposez d’un droit d’accès aux informations qui vous concernent. Vous disposez également d’un droit de rectification et d’effacement de ces informations. Pour toute demande relative à l’exercice de vos droits sur vos données personnelles, vous pouvez vous adresser à l’adresse suivante : dpd@bnf.fr, en précisant l’objet de votre demande.